LinkedIn : les données de 500 millions de ses utilisateurs en vente sur le Web



LinkedIn : les données de 500 millions de ses utilisateurs en vente sur le Web

Le réseau social dit ne pas avoir été victime de piratage. Ces données ont visiblement été extraites à grande échelle des profils publics des utilisateurs.

Après Facebook, c’est au tour de LinkedIn d’être confronté à une énorme fuite de données de ses utilisateurs. Selon Cybernews.com, un pirate propose, dans un forum underground, une base de données contenant les données de plus de 500 millions d’utilisateurs LinkedIn. Il est prêt à la vendre pour plusieurs milliers de dollars. On y trouve entre autres des identifiants LinkedIn, des noms, des adresses e-mail, des numéros de téléphone, le sexe et des titres professionnels.

D’après LinkedIn, ces données ne résultent pas d’une intrusion dans ses serveurs, mais sont une agrégation de données provenant de différents sites. Elles rassemblent notamment les informations de profils publics LinkedIn qui ont visiblement été extraites à grande échelle (« scraping »).

Comment cette base a-t-elle été constituée ? C’est difficile à dire à ce stade. Parfois, les pirates extraient directement des informations depuis les réseaux sociaux si ces derniers ne disposent pas de protection adéquate contre ce genre d’abus.Parfois, ces données sont siphonnées au travers d’une extension de navigateur malveillante. Quoiqu’il en soit, les pros du spam et du phishing vont de nouveau pouvoir s’en donner à cœur joie.



Pour plus d’information : https://www.01net.com/actualites/linkedin-les-donnees-de-500millions-de-ses-utilisateurs-en-vente-sur-le-web-2040869.html

Nous sommes présents sur les réseaux : LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram

Categories:

Company

Consulting

Formation

Support

Blog

Solutions

Société

À propos

Carrières

Partenariats

Partenaire

Symantec

Fortinet

Rapid7

BeyondTrust


UNIDEES®

Conditions d’utilisation

Déclaration de confidentialité

Déclaration de sécurité