Swatch débranche juste à temps son IT

Swatch débranche juste à temps son IT

Le temps est comme l'épée. Si tu ne la tranches pas, elle te tranche.

Après avoir détecté ce week-end une cyberattaque, le fabricant suisse de montres Swatch a pris la décision de déconnecter ses systèmes informatiques. Une action de précaution pour éviter une propagation.

Prévenir plutôt que guérir ? C'est le choix pour lequel Swatch a opté ce week-end après avoir identifié avoir été la cible d'une cyberattaque. Le fabricant suisse de montres, qui emploie dans le monde plus de 36 000 personnes et a réalisé en 2019 près de 9,6 milliards de dollars de revenus, a en effet pris la décision d'éteindre ses systèmes informatiques de manière préventive. La nature de la cyberattaque n'a pas été confirmée, bien qu'il ne soit pas surprenant qu'il s'agisse une nouvelle fois d'un ransomware.« Swatch Group confirme avoir identifié des signes évidents d'une cyberattaque en développement sur certains de ses systèmes informatiques au cours du week-end. Pour des raisons de sécurité, le groupe a immédiatement pris des mesures et arrêté par précaution certains de ses systèmes informatiques, ce qui a affecté certaines opérations », a expliqué Swatch. « Swatch Group a immédiatement évalué et analysé la nature de l'attaque, pris les mesures appropriées et mis en œuvre les corrections nécessaires.»

Nous sommes présents sur les réseaux : LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram



Categories:

Company

Consulting

Formation

Support

Blog

Solutions

Société

À propos

Carrières

Partenariats

Partenaire

Symantec

Fortinet

Rapid7

BeyondTrust


UNIDEES®

Conditions d’utilisation

Déclaration de confidentialité

Déclaration de sécurité