Relier l’observabilité IT aux enjeux métiers, un défi essentiel



Relier l’observabilité IT aux enjeux métiers, un défi essentiel

Avec l’accélération de la transformation numérique, les professionnels IT du monde entier ont abordé un moment majeur de leur carrière, souligne une étude d’AppDynamics. Celle-ci pointe notamment la « complexité paralysante » des infrastructures iT dont ils doivent observer le comportement et le besoin de mettre en place une observabilité métier complète.

La pression est montée de plusieurs crans pour les équipes IT chargées de surveiller les applications, notamment celles utilisées par les clients sur les sites web et e-commerce, par exemple. En 2020, face à la crise sanitaire, les projets de transformation numérique ont connu une accélération notable, avec une mise en oeuvre en moyenne trois fois plus rapide qu’avant la pandémie. Et les équipes informatiques sont maintenant confrontées au défi de mener encore plus vite d’autres programmes d’innovation alors qu’elles doivent, dans le même temps, offrir une expérience utilisateur irréprochable, pointe une récente étude d’AppDynamics titrée « Les agents de transformation en 2021 : La montée en puissance de l’observabilité full-stack ».


« La panne n’est pas une option, mais la transformation digitale rapide a un prix », souligne l’étude. Car de nombreuses équipes IT font désormais face à des infrastructures informatiques à la « complexité paralysante ». Il faut pourtant en observer le comportement de façon globale pour identifier et résoudre les problèmes de performance avant que ceux-ci n’affectent les clients et, donc, l’activité de l’entreprise. Cette capacité d’observabilité full-stack doit donc s’appliquer à tous les niveaux du SI, systèmes existants et cloud, applications, infrastructure, réseau. Mais à elle seule, l’observabilité complète ne suffit pas pour faire face aux couches de complexité qui submergent les départements informatiques, note encore l’étude réalisée par Insight Avenue en décembre 2020 et janvier 2021 auprès de 1 050 professionnels IT dans 11 pays dont la France.


Pouvoir monitorer tous les aspects de l’ensemble des couches IT


Près de 90% des répondants à l’étude disent ressentir une énorme pression et 84% avoir des difficultés à arrêter leur journée de travail, 63% rapportant une augmentation des conflits avec les collègues. Ils sont 96% à souligner les conséquences négatives d’une absence de visibilité et de compréhension de l’ensemble de l’environnement IT. Et tout autant à reconnaître qu’avoir la capacité de monitorer tous les aspects de l’ensemble des couches IT en reliant directement leurs performances aux enjeux métiers est désormais essentiel à l’accélération de la transformation digitale. En revanche, 73% craignent que l’incapacité à le faire ne soit préjudiciable à leur activité en 2021. Plus de 90% estiment que la capacité à relier les performances technologiques aux enjeux métiers tels que l’expérience client, les transactions commerciales et le chiffre d’affaires permettra d’atteindre les objectifs d’innovation sur l’année à venir. Et les trois-quarts des répondants pensent que leur organisation doit le faire dans les 12 mois pour rester compétitive.


Mais 96% exposent aussi les barrières à surmonter pour le mettre en place : le manque de compétences au sein de leur département IT, la nécessité de monter un robuste cas d’usage pour l’investissement et les difficultés d’intégration potentielles. 71% des professionnels interrogés se méfient par ailleurs des discours des fournisseurs qui réétiquettent le monitoring sous le nom d’observabilité, 65% estimant qu’il est difficile de faire la distinction entre les deux. « Ces résultats montrent un besoin pour une plus grande transparence et clarté sur l’observabilité full-stack sur le marché pour permettre aux responsables IT de disposer de toute l’information nécessaire pour prendre des décisions éclairées », note enfin l’étude. Sur ce marché de l’observabilité évoluent des acteurs comme AppDynamics (filiale de Cisco), Datadog, Splunk, Elastic, Dynatrace, New Relic ou Oracle, entre autres.



Pour plus d’information : https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-coursierfr-passe-au-mdm-pour-gerer-et-securiser-sa-flotte-de-smartphones-81753.html

Nous sommes présents sur les réseaux : LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram

Categories:

Company

Consulting

Formation

Support

Blog

Solutions

Société

À propos

Carrières

Partenariats

Partenaire

Symantec

Fortinet

Rapid7

BeyondTrust


UNIDEES®

Conditions d’utilisation

Déclaration de confidentialité

Déclaration de sécurité