Plus de 30 milliards de données compromises en 2020



Plus de 30 milliards de données compromises en 2020

Face à l’intensification des cyberattaques, les entreprises doivent faire face à une recrudescence de violations de données. Alors que le nombre de données compromises a dépassé les 30 milliards en 2020 d’après le cabinet Canalys, les investissements cyber ont parallèlement augmenté davantage que dans d’autres secteurs IT.

Donner la priorité à la cybersécurité et investir dans l’élargissement des mesures de protection, de détection et d’intervention ou faire face à une catastrophe. Tel est le choix qui s’offre aux entreprises et à leurs responsables sécurité d’après l’analyste en chef de Canalys, Matthew Ball. Et ce choix, il faudrait le faire vite car la situation en termes de cybermenaces ne cesse de s’intensifier. « La cybersécurité doit être au centre des plans numériques, sinon il y aura des faillites menaçant la reprise économique post-Covid-19 », a déclaré Matthew Ball. « Un manque de focus sur la cybersécurité a déjà des répercussions majeures, entraînant une escalade de la crise actuelle des violations de données et une accélération des attaques de ransomwares ».

Que cela donne-t-il en termes d’indicateurs ? D’après Canalys en 2020, plus de 300 brèches de données ont été observées, dépassant en moyenne plus de 100 millions d’enregistrements compromis. Une hausse significative par rapport aux 150 fuites de 2019 et une moyenne de 81 millions d’enregistrements affectés.Le fossé est encore plus grand sur l’ensemble des données compromises, 30 milliards en 2020 contre plus de 10 milliards en 2019. Ce qui fait dire au cabinet d’études, « plus de données ont été comprises en 12 mois que dans les 15 dernières années combinées »

Par ailleurs, le cabinet note que les investissements dans la cybersécurité ont progressé de 10% pour atteindre 53 milliards de dollars, une croissance plus importante que certains autres segments IT. Parmi celles qui l’ont dépassée, on trouve les services d’infrastructures (+33%) qui ont atteint 142 milliards de dollars.

Une mutation de l’environnement de travail à considérer

La hausse des dépenses en matière de cybersécurité apparait comme un moindre mal. En France, les RSSI se montraient d’ailleurs plutôt sereins à ce sujet. En effet, avec l’explosion du télétravail, la surface d’attaque et les risques cyber se sont démultipliés nécessitant des actions en termes de monitoring des flux entrants/sortants, chiffrement et tunneling des données… Le boom de l’évolution de l’environnement de travail se traduit aussi dans l’évolution des dépenses des entreprises qui y consacrent de plus en plus de moyens.

Ainsi, les services logiciels cloud ont augmenté de plus de 20% entre 2020 et 2019 toujours selon Canalys. « Les livraisons d’ordinateurs portables ont également connu une année record, en hausse de 17%, et devraient continuer à croître en 2021. Les ventes de webcam ont également atteint un niveau record, augmentant de 138%, et la croissance des ventes de routeurs WiFi domestiques a dépassé 40%, les travailleurs à distance cherchant à améliorer leur connectivité », a précisé le cabinet.


Pour plus d’information : https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-plus-de-30-milliards-de-donnees-compromises-en-2020-82461.html

Nous sommes présents sur les réseaux : LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram

Categories:

Company

Consulting

Formation

Support

Blog

Solutions

Société

À propos

Carrières

Partenariats

Partenaire

Symantec

Fortinet

Rapid7

BeyondTrust


UNIDEES®

Conditions d’utilisation

Déclaration de confidentialité

Déclaration de sécurité